Le 27 août 2017, Christelle TEIXEIRA, alors en poste au sein d’une Police Municipale, décida de créer un groupe privé Facebook qu’elle baptisa « Uniformes en Danger ». Elle avait parfaitement intégré la notion de suicide au sein des forces de l’ordre mais, était-elle visionnaire ? Elle opta en effet, et c’était une première, d’intégrer au sein d’une même entité toutes ces dernières : Police Nationale, Gendarmerie Nationale, Police Municipale, ASVP mais elle y ajouta d’autres acteurs qui gravitaient dans cette sphère englobante ceux précités. En effet, son choix se porta également sur la Pénitentiaire, qu’elle devait intégrer quelques temps plus tard, les Douanes, les Sapeurs-Pompiers, la Police Ferroviaire de la SNCF et le GPSR de la RATP mais également l’Armée, il est en effet utile de rappeler que les militaires ont largement déployés dans les plans Vigipirate et Sentinelle, contribuant ainsi par l’apport de nombreux effectifs à renforcer les forces de l’ordre classiques déployés sur le terrain pour prévenir les attentats, elle n’oubliait pas non plus celles déployés en opérations extérieures dans la lutte contre le terrorisme.

Son but était de sensibiliser le plus de monde possible, en dénombrant au jour le jour l’ensemble des effectifs appartenant à ces différents corps qui avait été tué dans l’exercice de leurs missions où qui s’était donné la mort pour diverses raisons.

En effet, en se référant pour la police nationale au chiffre jamais atteint de 70 suicides avérés pour la simple année 1996, elle s’était aperçue que, depuis quelques temps, tous corps confondus la croissance de ces gestes repartaient à la hausse et tenait donc un compteur intitulé « de la honte » pour toutes ces femmes et hommes, quel que soit leur métier parmi ceux cités ci-dessus.

Christelle TEIXEIRA ne voulait pas s’arrêter là et le 1 er janvier 2018, suite aux adhésions massives de membres au sein du groupe Facebook, elle décida de créer une Association Loi de 1901 sous la même appellation afin d’obtenir une écoute plus large tant de la part des médias que des élus.

Le but avoué était tout d’abord de se démarquer de la moindre appartenance politique, syndicale et, par la force des choses, corporatiste. Les missions que l’Association Uniformes en Danger s’était fixé étaient de soutenir tous les uniformes confondus victimes ainsi que leur famille, mais également d’organiser des manifestations ponctuelles telles que les dépôts de gerbes lorsqu’un membre tombait sur le terrain ou passait à l’acte, le noël des Orphelins ou la distribution de muguet dans les services etc.

Parallèlement, UED obtint les services d’une psychothérapeute qui intervenait à la demande de l’association quand un uniforme ou un proche en ressentait le besoin.

Pour financer certaines dépenses, l’association mit en vente, c’est toujours le cas aujourd’hui, des écussons, tee-shirts, stylos et mug, pour ne citer qu’eux.

L’action de Christelle TEIXEIRA a fait, qu’aujourd’hui, la page Facebook recense près de 5 400 membres répartis sur le territoire métropolitain, outre-mer et même à l’étranger.

Pour la consécration de ses actions et de son œuvre au quotidien, Christelle TEIXEIRA et l’Association Uniformes en danger se sont vues remettre le 7 juin 2021, lors de la cérémonie quotidienne du ravivage de la flamme sur la tombe du soldat inconnu, l’Etoile Civique d’Or, plus haute distinction. Cette association fondée en 1930 sous le nom de Mérite Civique fondé en 1930 est placé sous le couronnement de l’académie française, elle est devenue Etoile Civique en 1968.

Elle honore le courage et le dévouement aux autres en rendant hommage aux actes et aux comportements qui en témoignent tout en distinguant du plus humble au plus grand, ceux qui contribuent à l’enrichissement du patrimoine collectif, à l’amélioration de la vie sociale, au progrès de l’Humanité, elle s’intéresse notamment à ceux dont la vie est toute de labeur, d’abnégation, de sacrifice et qui resteraient confinés dans l’anonymat sans sa recherche vigilante.

En fin de discours par l’autorité remettante, celle–ci concluait par « Madame la Présidente, en raison de votre parcours exceptionnel et en hommage à tous nos morts, c’est avec plaisir et grand honneur, que l’étoile civique est fière de vous compter à présent parmi ses membres et remet à l’Association « Uniformes en Danger » sa plus haute distinction, l’Etoile Civique d’Or.

Depuis peu, un site web a vu le jour, l’adresse de ce dernier est www.uniformes-en-danger.com et celle de l’association [email protected] Frank Baudry Vice-Président de l’Association Uniformes en Danger Conseiller en charge de la communication et des relations avec les médias.

Franck BAUDRY

Franck BAUDRY

Vice-Président de l’Association Uniformes en Danger

Conseiller en charge de la communication et des relations avec les médias