Fan’ de la méthode Coué, M. Darmanin assiège de longue date les médias de propos mar­tiaux : « Nous avons gagné une bataille dans cette guerre difficile… Nous sommes en train de regagner le terrain… Aucune zone de non-droit sur le territoire de la République… ». Sans doute pour s’en convaincre, le transparent M. Castex bêle en écho « La loi républicaine aura toujours le dernier mot… La République sera intransigeante ».

Est-ce vrai ? Zoom avant sur Marseille et alentours.

Dans un énième acte de tourisme criminel, MM. Macron et Darmanin visitent voici peu une zone hors-contrôle des quartiers nord de Marseille, la Cité Bassens ; on vient juste de la bri­quer du sol au plafond, façon Palais de Dame Tartine ; ils y pérorent devant un public local trop poli pour être honnête. Télés… Diversité & inclusion… Tout va bien.

Or peu avant, la (pourtant serviable) Provence persiflait « Les règlements de comptes tuent à un rythme effréné ». Bien vu, car à peine Macron-Darmanin ont-ils regagné Paris :

– Rafales de kalachnikov devant une école du lieu, à l’heure de la sortie. En 2018, au même en­droit, deux mineurs-dealers y étaient abattus à l’arme lourde. Changement depuis ? Zéro.

– 2 assassinats à l’arme de guerre dans des règlements de comptes (drogue ET cigarettes…),

– Dans le coupe-gorge du Frais-Vallon (Marseille 13e) des policiers osent arrêter un dealer, avec une grosse somme en espèces. Illico, la milice du cru les encercle, les moleste, libère le « collègue » et récupère sa sacoche de cash.

Et la drogue à Marseille ?

– 164 points de vente de stupéfiants dans la ville fin 2020, autant aujourd’hui disent les flics de base ; à peu près aux mêmes endroits,

– Les « importantes opérations » coup-de-poing de M. Darmanin ? On y saisit d’usage quelques kilos de cannabis – la France en fume 40 TONNES par MOIS…

– Preuve du bidonnage : toujours plus d’achats de stupéfiants en France, pour 4,2 milliards d’euros en 2020 dit l’INSEE, + 7% sur 2019 – Darmanin ou pas – et doublement de 2010 à 2020.

Nouveau ! Dans la zone hors-contrôle marseillaise « Cité des Oliviers » – bientôt ailleurs – d’in­ventifs narcos ont disposé devant leurs « commerces » de grosses herses cloutées, pour stop­per les véhicules de police. On attend la fulgurante riposte de M. Darmanin, en mode « je vais en­voyer des renforts ».

Retour maintenant à la sécurité à l’échelle nationale : en fait, pas mieux que dans les Bouches-du-Rhône » :

– Dans son classement des villes les plus sûres au monde, le prestigieux hebdo libéral britan­nique The Economist classe Paris à la 23e place… Derrière Chicago ! (20e),

– M. Macron regnante, la prostitution des mineurs a explosé en France de + 70%,

– Dans les Yvelines, les cités hors-contrôle (Corbeil-Essonnes, etc.) sont en insurrection depuis une semaine, au cri de « Tuez les flics »,

– Affrontements entre gangs juvéniles en 2020, + 24%,

– Trois gros braquages de bijouteries de luxe à l’été 2021 – deux, voisines de l’Élysée et du mi­nistère de l’Intérieur.

Passées les rodomontades-Darmanin, tel est le réel criminel de la France à la rentrée 2021. Bien sûr, tout ce qui précède provient de données officielles ou de sources vérifiées, dis­po­nibles sur demande.

Xavier RAUFER

Xavier RAUFER

Criminologue

Enseignant et Écrivain