Jusqu’à présent les vols dits par « ruse » et les vols à la fausse qualité étaient la forme de délinquance la plus répandue à l’encontre des personnes âgées. Les modes opératoires utilisés par les délinquants sont souvent similaires. Après un repérage de l’environnement de la future « proie », les malfaisants se présentent au domicile de cette dernière comme des professionnels (faux policiers ou faux gendarmes, faux agents EDF, faux plombiers, faux ramoneurs…) abusant ainsi de la crédulité́ de la personne âgée pour pénétrer dans le domicile et dérober objets de valeurs et liquidités.

Quant aux vols à l’arraché, au-delà du préjudice financier directement subi ainsi que le traumatisme psychologique lié à l’acte lui-même, ce type d’agression peut avoir des conséquences très graves pour les personnes âgées, en raison des risques de chutes qu’ils entrainent, voir trainer sur plusieurs mètres quand la victime résiste et se cramponne à son sac à main.

Alors que bien souvent, le sort des victimes n’intéresse peu les cinéastes et les médias, le réalisateur et producteur Éric Dick (Et les cloches se sont tues, la fabuleuse histoire de Célestine, un dénommé homme- plume …) a récolté derrière sa caméra le témoignage poignant d’une dame de 89 ans. Cette personne âgée a subi une tentative d’agression sexuelle d’un homme qui lui proposait ses faveurs en plein centre-ville de la petite commune de province de Challans en Vendée…

Jusqu’où irons-nous dans cette exponentielle montée des violences physiques ? On a bien compris qu’il ne fallait rien attendre de ce gouvernement qui n’a guère l’intention de siffler la fin de l’impunité des voyous … Ah oui, j’oubliai déjà qu’il s’agissait que d’un sentiment d’insécurité selon notre Garde des sceaux et que l’auteur souffrait de troubles psychologiques comme de bien entendu !

Je conclurai mon propos en empruntant à Claude LEVI-STRAUSS la conviction « qu’on juge une civilisation au sort qu’elle réserve à ses anciens ».

Frank Martin

Frank MARTIN

Frank MARTIN

Directeur de la publication

Voilà la triste réalité dans une ville rurale vendéenne! l’insécurité, le trafic de drogue, le communautarisme, les incivilités sont le quotidien dans le petites communes rurales et la Vendée n’y échappe pas !