« Ce livre n’est pas un ouvrage écrit à la gloire d’un flic. 

C’est seulement la chronique d’une histoire vécue avec d’autres collègues. Nous avions tous la même envie de remplir notre mission. Les grands flics ça n’existent pas. Il y a seulement des flics bien entourés. La différence est de taille. 

Ces pages décrivent le quotidien de femmes et d’hommes qui ont connu les mêmes galères, avec le désir de « servir » à quelque-chose, de donner un sens à ce qu’ils faisaient, dans la mesure du possible.

Trente-quatre années passées au sein d’une drôle d’institution qui a connu des grandeurs et des misères. 

C’est aussi avec modestie et humanité que j’ai tenté de rendre hommage à des copains dont certains sont partis avant l’heure. Rien de plus, mais rien de moins non plus. 

Tout au long de cette période nous avons pu mesurer les dégâts que les politiciens font en imposant des visions, toutes bureaucratiques, démagogiques et tellement éloignées de la réalité d’un terrain toujours plus exigeant. Redoutable monde politique, tellement déconnecté de ce que subissent un trop grand nombre de citoyens et des policiers aux moyens réduits.

Dans ce livre se trouvent aussi des histoires, parfois surprenantes ou dramatiques, mais toutes réelles. Tout n’est pas écrit, il reste tant à écrire ».